Blog & Séjours

BLOG & SÉJOURS

“J'ai un problème : je me porte bien !”

Dernière mise à jour : 14 juin 2021

Pour ce billet de blog un peu spécifique, j'ai choisi de donner la parole à mes chers clients, sans filtre et en toute objectivité.


Comment s’y prendre pour relayer des témoignages pertinents ? En sélectionnant tout d’abord arbitrairement deux femmes, avec un grand écart d’âge, l’une âgée de 92 ans et la seconde de 25 ans.


Je tiens vivement à les remercier pour leur aimable participation.



Voici donc le témoignage de cette première cliente qui se prénomme Monique :


Shuhari Sologne : “Chère Monique, vous me confiez avoir 92 ans et cela fait maintenant bientôt 6 ans que vous venez me voir…”


Shuhari-sologne Hugues et Monique une adepte de la médecine douce
Shuhari-sologne Hugues et Monique une adepte de la médecine douce

Monique : “La première fois que j'ai poussé la porte de votre cabinet, j'avais trouvé vos coordonnées sur un prospectus publicitaire dans la boîte aux lettres.


J'ai toujours cherché à entretenir mon corps et mon esprit pour atténuer les tracasseries mentales. J'ai longtemps pratiqué le yoga et même le chant. Puis la vie a fait que je me suis déplacée en Sologne pour m'y installer. J'ai pu continuer mes activités ici mais actuellement, cela est difficile. Pourtant, c’est tellement essentiel pour moi.


Bien souvent, on dit que la vie est un long fleuve tranquille. Pour ma part, j'ai perdu ma fille et vous savez, cela a des conséquences dans la vie. Je me dis toujours qu’elle est derrière moi et j’entends : “ Maman, ne tombe pas”. J'ai toujours eu l'impression que c'est elle qui m’a aidée à rester en bonne forme parce qu'elle était très très malade.


Pour passer ces moments difficiles, j'avais été voir un acupuncteur qui m'avait recommandée de faire plusieurs séances. Et puis, ces tracasseries mentales se sont assez vite estompées. À 50 ans, j'ai développé de l'arthrose cervicale alors je suis retournée voir l'acupuncteur pour m'aider à apaiser mes douleurs.


J'ai essayé l'acupuncture mais franchement vous voyez, c'est une chose qui m'a vraiment apportée un état de mieux-être. La preuve, puisque je n'ai jamais pris de médicaments alors que le docteur me disait d’en prendre. Je n'ai plus jamais ressenti le besoin de me soigner parce que... je n’ai peut-être pas besoin de me soigner ! Mon médecin me dit que j'ai des yeux de 60 ans, je trouve qu'il exagère. Enfin je prends cela comme un compliment, ça me fait du bien. Vous savez, j'ai 92 ans mais quand j'ai passé le cap des 90 ans à minuit, j'ai quand même réalisé mon âge !


Ce que j'apprécie chez vous c'est que vous vous m'apportez de précieux conseils pour la vie de tous les jours et puis surtout, vous travaillez directement sur les vêtements. Cela fait bien longtemps que je ne suis pas allée voir un masseur et par les temps qui courent, c'est toujours un peu délicat. Mais avec vous, je me sens en pleine confiance !



Shuhari-sologne luxoponcture les bienfaits de la lumière
Shuhari-sologne luxoponcture les bienfaits de la lumière

J’ai aussi essayé la Luxopuncture pour m’aider à rééquilibrer mon alimentation et je vous avoue qu’aujourd'hui je me sens beaucoup mieux. De mémoire, j’ai perdu 5 à 6 kilos que je n’ai pas repris.


Nous avons alterné entre la pratique du Shiatsu et la Luxopuncture. Je me sens vraiment bien. Vous m'aidez à surmonter mes tracas de tous les jours car je vis aux côtés d’un mari qui a la maladie d' Alzheimer.


Alors est-ce qu'on peut dire que le Shiatsu et les séances de Luxopuncture ont permis de survoler un peu mes soucis ? Je peux dire oui...


À Noël dernier, je ne voulais pas le dire tout de suite mais quand les enfants sont venus passer les fêtes, je n'aurais pas imaginé que j'aurais passé des journées comme ça. Je pense que c'est grâce à vous, oui oui j'étais sereine, tranquille, dans un état de bien-être où tout se déroulait avec des surprises, des moments inattendus qui auparavant m'aurait mise dans un état de colère.

Vous savez, c'est quand même un peu la contrainte même si les enfants m'ont aidée, ça reste quand même une période de stress pour moi.


J'ai une sœur qui a près de 10 ans de moins et qui me dit toujours “Toi, tu as de la chance, tu n’es jamais malade. Tu sais, papa aussi il était en pleine forme”. C’est vrai que je ne bois pas, je ne fume pas et quand je vais voir le docteur, c'est toujours la même rengaine. Je lui dis toujours “ J'ai un problème : je vais bien”.


J'ai deux livres qui me suivent dans ma vie et si vous le permettez, je vais les recommander non pas parce que c'est la réponse absolue, mais ce sont des livres que je relis assez souvent. Le soir, j'aime bien noter quelques phrases.



Le premier livre est « Vivez jeune, vivez longtemps » de Gayelord Hauser



et le second




« Les chemins du Bien-être, une méthode concrète pour se soigner seul” de Pierre Pallardy.























Vous savez, même si en ce moment la société ne tourne pas rond, combiner ces deux livres et votre pratique tous les mois me permet de trouver la sérénité.

J'ai bien recommandé vos services auprès d'amis mais je constate qu'il faut avoir quand même une certaine motivation.


Merci pour votre travail Hugues !”




Margaux (25 ans) : “La première fois que nous nous sommes rencontrés, c'était lors de votre permanence à la pharmacie.

Vous avez donné cette conférence sur la Médecine chinoise et des clients m'ont confiée qu'ils avaient été vous voir à la suite de votre passage.


C’est vrai qu’en tant que pharmacienne, je suis adepte des produits naturels mais l'association de votre pratique avec l'allopathie est beaucoup plus rapide.


Il y a quelque temps, je me suis tournée vers les médecines naturelles dites douces ou complémentaires, j’ai testé la sylvothérapie puis le massage énergétique, beaucoup plus axé sur le toucher et l’effleurage de la peau. Personnellement, je trouve cela moins agréable qu'un Shiatsu. J’ai aussi essayé les plantes naturelles en conditionnement de capsules, c'est-à -dire par voie orale.

Shuhari-Sologne Hugues et Margaux je me sens moi-même.
Shuhari-Sologne Hugues et Margaux je me sens moi-même.

Mon corps me rappelle dans la semaine que j'ai une séance à venir et je suis impatiente d'arriver dans votre cabinet pour cette séance.

Avec le Shiatsu, comment dire, on est dans un état de bien-être et de relaxation, parfois dans un état de douleur sur des points particuliers. On sent que cela nous fait du bien. C'est d'abord notre mental qui nous dit que cela fait mal mais en fait, si on écoute notre corps c'est d'abord lui qui dit que ça fait du bien.

Je suis toujours après votre séance dans un état de flottement et d'apaisement. Un état où je me sens moi-même.

Je suis venue vous voir dans un premier temps pour un problème féminin (les infections urinaires). J'avais essayé tout ce qui pouvait exister en pharmacie sans grand résultat.

Nous avons commencé avec la Luxopuncture en passant aussi par un rééquilibrage alimentaire puisque je venais aussi pour des pulsions alimentaires en soirée.




Vous avez aussi fait connaître l’hypnose* car je suis bien consciente que les techniques orientales sont assez puissantes et comme notre cerveau a beaucoup de capacités, il faut pouvoir associer d'autres outils que j'ai pleinement appréciés.


L’hypnose permet aussi de comprendre qu'on a des blocages dont on ne se rend pas forcément compte et qui jouent sur notre vie. Des blocages souvent très anciens.



Je me sens libre de choisir parmi toutes vos techniques pour aller vers un mieux-être. J’ai eu aussi cette période de stress et grâce au safran, j'ai pu retrouver une sérénité. Cela m'a beaucoup aidée pour les pulsions alimentaires sur le chocolat quand on rentre le soir du travail. L’état psychologique joue beaucoup. J’ai l'impression que je compense avec la nourriture... Mais en prenant le temps de comprendre, ça va de mieux en mieux sans être magique. Mais ça va mieux !

Et puis, il y a aussi mon environnement professionnel. J'étais très impactée par les clients au comptoir qui ont besoin de parler, ce qui est tout à fait légitime, de leurs problématiques. Je vous avoue que j'avais beaucoup de difficultés à accueillir le client. Maintenant, je me sens beaucoup plus à l'aise, plus ouverte, plus accueillante. J’arrive à me détacher de la situation alors qu’il y a quelque temps, ça m’impactait énormément. Maintenant, j'arrive à être plus neutre.

Vous m'avez appris à me protéger émotionnellement tout en respectant la personne grâce à des techniques, des musiques de relaxation, et la mise en mouvement du corps par des balades en pleine nature que j'apprécie énormément. Je me suis initiée à la marche afghane. Pas facile au départ mais c'est là que l'on comprend qu’entre le mental et le corps nous faisons qu'un, même s’ il y a encore beaucoup d’espace.


J'apprécie les séances de Shiatsu comme je l'ai dit tout à l'heure, même si je ne fais qu'une séance par mois. C’est un équilibre que j'ai constaté au-delà de prendre un rendez-vous avec vous. Cela fait partie d'un équilibre et au risque de me répéter, la semaine qui précède le rendez-vous, mon corps me le rappelle. Ça ne fait que 6 mois que nous nous sommes rencontrés et bientôt 2 ans à la pharmacie, mais je vois déjà une grande évolution sur l'aspect émotionnel et sur mon corps.


Bien sûr, les modifications alimentaires que vous m'avez recommandées ont beaucoup apporté et j'apprécie votre accompagnement.


Vous…  qu'avez vous mis en place
Vous… qu'avez vous mis en place

Parmi les outils que j'ai mis en place sur vos recommandations, j'avais déjà mon jardin secret. Une sorte de livret où je mets mes recettes du bonheur et comme je suis un peu vieille France, je mets tout cela sur ce petit carnet.

Avec mes infections urinaires à répétition, j'ai compris qu'il y avait un lien organique entre la médecine traditionnelle et la médecine allopathique. On peut dire que c’est finalement en traitant avec ces techniques dont l’homéopathie associées avec l’allopathie que je m’en suis sortie.


Je recommande vivement de passer entre vos mains car comme il est défini dans le nom de Shuhari*, cela nous permet de “Prendre un nouvel envol vers d'autres chemins”.



*L'hypnoses


*Shuhari est un concept issu des arts martiaux japonais qui décrit les 3 étapes de l'apprentissage.

Ceci fera l’objet d’un prochain article de blog.




Partagez vos ressentis et commentez cet article !

merci de partager



 

N'hésitez pas à me suivre sur tous les réseaux sociaux

Abonnez-vous à notre newsletter

pour être les premiers informés de nos offres et nouveautés du moment.

Facebook LinkedIn YouTube

N'hésitez pas à partager, commenter, aimer et me suggérer des thèmes d'articles de blog.

N'oubliez pas également de vous abonner à ma newsletter pour recevoir en avant-première tous mes articles de blog, des remises, des bons de réduction et être tenu informé

de mes nouveaux services.




50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout